La voie de l'énergie

L'énergie et l'esprit sont partout et en toute chose, c'est un concept de base qu'il est important de bien comprendre. Tous les jours, à chaque instant de notre vie, des échanges énergétiques ont lieu dans notre environnement entre les différents règnes, minéral, animal et végétal. Nous vivons donc dans un univers participatif et coopératif, auquel nous apportons consciemment ou inconsciemment notre contribution, aussi bien au niveau spirituel que au niveau énergétique. Nous ne sommes donc pas de simple observateurs dans ce monde, mais bel et bien des participants de la vie qui nous entour.

Les soins énergétiques sont justement la mise en application d'une interaction entre l'énergie et l'esprit, un lien , une unité, qu'il est important d'établir entre le thérapeute et le consultant. En effet, lorsque un soin est réalisé dans de bonnes conditions, il repose sur un principe de quo-évolution, au même titre que l'alchimie opérative. Personnellement, j'attache une importance particulière à cette notion d'unité, le thérapeute et le consultant doivent accepter de s'ouvrir sans aucune retenue pour réellement parvenir à une véritable coopération. Malheureusement, dans certains cas, les patients viennent en consultation dans un état d'esprit de doute, de crainte, ils redoutent des soins qui pourrait s'avérer intrusif, alors que dans la réalité des faits il ne s'agit que de partage, dialogue, échange, d'établir une véritable relation dans une ouverture commune.

Lorsque toutes ces barrières sont tombées, qu'il n'y a plus aucune retenue, l'énergie peut agir librement, rien ne peut interférer son action. Dans cette approche, l'esprit, plus précisément l'état d'esprit du praticien occupe une place fondamentale, la volonté personnelle doit être utilisée à sa juste mesure, car si elle est trop présente elle aura inévitablement des répercutions sur le déroulement d'un soin énergétique. Il est probablement plus juste de privilégier une notion de présence commune, seulement elle est difficile a maintenir sur du long terme. Je me permets ici d'insister sur la véritable place de l'esprit qui est sans aucune commune mesure, des expressions employées régulièrement ont des répercutions au niveau énergétique qui sont souvent sous-estimé, en voici quelques exemples: "il m'a poignardé dans le dos", "elle m'envoie des mauvaises ondes", "sa me ronge de l'intérieur", la répétition régulière de ce type d'affirmation fini par véritablement se manifester au niveau énergétique, il s'agit simplement d'une forme pensée. D'un point de vu subtil, cela peut prendre la forme de "kystes énergétiques", qui empêchent la libre circulation de l'énergie. J'ai souvent constaté la présence de ces phénomènes sur les réseaux énergétiques du corps humain, et également dans les différentes couches de l'aura des patients, sans aucune localisation particulière.  Tout dérèglement physique, maladie, trouve sa source au niveau de l'esprit et de l'énergie, ces trois aspects ont une origine commune.

Au commencement était l'esprit, intemporel, éternel, non localisé, de part sa simple présence l'énergie c'est mise en mouvement, puis elle s'est densifiée progressivement pour donner naissance à la matière, il s'agit là d'une trinité, d'une tri- unité, qui est et qui demeure la manifestation d'une seule et même chose. Comprendre les interactions entre l'esprit, l'énergie et la matière ( l’âme à tiers) est capital, ces trois aspects quo-existe à l'intérieur et à l'extérieur de nous-mêmes, ils régissent l'ensemble de la création.

C'est pourquoi, certains praticiens privilégient une démarche spirituel ou religieuse,  en rapport avec la méditation et la prière, en sachant que nous ne pouvons manifester que ce qui vie à l'intérieur de nous-mêmes en esprit et en conscience. Une action énergétique, quelque soit sa nature, nécessite donc une pleine conviction. Une autre attitude complémentaire, et toute aussi importante consiste a faire abstraction de soi-même, comme une forme de renoncement, Saint François d'Assise l'exprime en ces termes:"c'est en se donnant que l'on reçois, c'est en s'oubliant qu'on se retrouve, c'est en mourant que l'on ressuscite à l’éternelle vie". Le renoncement à soi-même, pour littéralement laisser toute sa place à la trinité matière, énergie, esprit qui est partout et en toute chose.

La démarche est toujours la même, pour monter dans l'en haut, encore faut-il descendre au plus profond de soi-même, avoir des racines, pour s'unir véritablement aux autres, encore faut-il être capable de renoncer à soi-même, pour manifester la vie dans toute sa mesure, encore faut-il être capable de mourir, même si il s'agit juste d'une mort symbolique. C'est seulement dans de telles conditions que toutes les portes s'ouvrent, à la juste mesure de notre propre ouverture.

 

Gilles Bombony, magnétiseur, coupeur de feu

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0